Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2016 4 05 /05 /mai /2016 15:40

Actuellement, dans certaines disciplines (surtout en langues), les coordinateurs nous invitent à assister aux cours de nos collègues. En français langue étrangère (FLE, FOA) l'incitation était récurrente depuis plusieurs années, mais elle s'est transformée en 2015-2016 en directive. Lors de la réunion de rentrée le coordinateur a en effet demandé d'aller observer au moins un autre cours par an. Nous n'approuvons pas le caractère obligatoire de ces "visites".

L'enrichissement de nos pratiques pédagogiques peut, bien sûr, passer par l'observation d'un autre cours, mais ce doit être un libre choix.

C'est pour que cette pratique reste possible, mais facultative, que nous avons adressé le courriel ci-dessous à B. Vapillon, chef du BCMA, H. Pouyé et P. Heitz, coordinateurs (05/05/2016).

Il faut savoir qu'une "grille d'observation" est en préparation (dans le cadre d'un chantier d'ingénierie pédagogique) et même si les collègues qui l'élaborent sont de bonne foi, convaincus que cela ne peut qu'améliorer nos cours, personne ne sait aujourd'hui si l'on ne nous imposera pas demain d'aller observer nos collègues, remplir un document et le communiquer à notre hiérarchie;

Remarquons enfin que les nouveaux collègues vacataires (eh oui, notre employeur a encore recruté à la vacation cette année !!) qui pourraient être les plus intéressés (s'ils débutent dans la profession) ne sont a priori pas rémunérés pour de telles visites, contrairement aux contractuels...lesquels ont au moins six ans d'expérience. Cherchez l'erreur !

Madame, Messieurs,

Depuis cette année, au moins dans les disciplines du FLE et du FOA, il semble que la possibilité d'assister au cours d'un collègue soit devenue une obligation. Les professeurs subissent actuellement une pression à cet égard, sans qu'on ait sollicité leur avis.

Nombre de professeurs s'en inquiètent. En effet, la visite de cours ne fait nullement partie des missions des enseignants des C.M.A., lesquelles ont été mises au clair dans le règlement de service. Nous espérons que ce texte, qui est désormais la référence en ce qui concerne nos fonctions, sera respecté. Reconnaissant toutefois l'intérêt que cette pratique peut présenter, nous demandons que les éventuelles visites entre pairs restent facultatives, et soient conditionnées à l'accord du « visité » comme du « visiteur ».

De plus, en toute logique, nous demandons qu'à partir de l'année prochaine ces éventuelles « visites » soient comptées non plus en heures annexes (il ne s'agit ni d'une tâche administrative, ni d'une aide à l'inscription, ni d'une réunion) mais en heures d'ingénierie pédagogique (la visée de ces observations étant annoncée comme pédagogique). Dans le règlement, la répartition est claire : le volet « formation » figure dans les missions d'IP.

Afin que ne subsiste aucun doute sur la visée de ces « observations entre pairs » si fortement préconisées (visée de formation et non de contrôle), nous demandons que les supérieurs hiérarchiques des enseignants qui assisteront au cours d'un collègue, n'exigent d'eux aucun « rapport » décrivant la séance ou formulant des observations (serait-ce sous la forme d'une « grille »).

Nous vous remercions de votre attention et, restant dans l'attente de vos précisions, vous prions d'agréer nos sincères salutations.

Le Collectif pour la contractualisation des professeurs des CMA

Partager cet article

Repost 0
Published by collectif-pour-la-contractualisation-des-profs
commenter cet article

commentaires

Encolère 07/05/2016 12:08

Le BCMA semble ne pas répondre aux courriers qui leur sont envoyés. C'est faire preuve d'un mépris inadmissible à l'égard du personnel, et leur attitude prouve de toute évidence qu'ils ne sont pas en accord avec la législation.
Ne nous laissons pas mener ainsi. Il faut un bilan au sujet de la contractualisation des vacataires. Ceux qui répondent aux critères pour être contractualisés attendent eux aussi un contrat.Halte à la précarisation!

collectif-pour-la-contractualisation-des-profs 13/05/2016 21:28

Tout à fait d'accord ! Les collègues qui devraient être contractualisés, même lorsqu'ils font des démarches et se signalent, n'obtiennent rien. Le BCMA a encore embauché en octobre 2015 de nouveaux vacataires sur des missions permanentes. L'illégalité ne les dérange pas, les rappels au droit public ne les font pas ciller. Nous n'avons, de fait, aucun interlocuteur: les RH relèvent plus de l'ectoplasme que d'un service actif. Jamais de réponse: telle est la devise commune BCMA-Dasco.

Présentation

  • : COLLECTIF POUR LA CONTRACTUALISATION DES PROFESSEURS DE LA VILLE DE PARIS
  •  COLLECTIF POUR LA CONTRACTUALISATION DES PROFESSEURS DE LA VILLE DE PARIS
  • : Nous réclamons la contractualisation des professeurs faux vacataires de la ville de Paris. La prise en compte de l'ancienneté et une priorité à l'embauche.
  • Contact

Recherche